0

L’équipe Etienne Thomas et Marie-Ève Pimparé s’empare du premier tournoi Picard au salon de quilles Ste-Thérèse

30184754_10160166326605257_1255529128_n

Texte: Daniel Racicot 

Le 7 avril dernier avait lieu le premier tournoi Picard en équipe de 2 au salon de quilles Ste-Thérèse. Un total de 72 équipes a tenté sa chance lors des 4 rondes de qualification pour se tailler une place dans le top 10, pour accéder à la ronde des match-plays. La formule consistait à jouer une partie individuelle par joueur ainsi qu’une partie alternative.

Après la première ronde l’équipe de Martin Picard et Marc-André Lauzé étaient en pole position avec un pointage de 731, suivi de très près de l’équipe de Fredéric Leclerc et Mathieu Houle-Roy qui eux jouaient 730.

Lors de la 2e ronde, Martin Picard revient à la charge cette fois-ci avec le légendaire Denis Rousseau comme partenaire avec un 754, ils devenaient ainsi les nouveaux meneurs.

Lors de la 3e ronde plusieurs gros pointages sont joués, dont le meilleur de la journée, un 786 l’œuvre de l’équipe Mathieu Painchaud et Laurie Chouinard. Deux pointages identiques de 761 apparaissent sur le tableau des meneurs, un premier par l’équipe Étienne Thomas et Marie-Ève Pimparé et l’autre par Kristopher Marleau et Gabriel McIntyre.

Lors de la dernière ronde, le plus haut pointage fut réalisé par l’équipe Martin Picard et Daniel Racicot, un 772 qui leur permet de se faufiler au 2e rang des qualifications.

Une seule partie parfaite fut réalisée lors des qualifications, elle fut l’œuvre de Audrey Jutras-Picard sur les allées 21-22.

Classement du Top 10

Mathieu Painchaud / Laurie Chouinard 786

Daniel Racicot / Martin Picard 772

Étienne Thomas / Marie-Ève Pimparé 761

Kristopher Marleau / Gabriel McIntyre 761

Martin Picard / Denis Rousseau 754

Kristopher Marleau / Étienne Thomas 754

Martin Picard / Marc-André Lauzé 731

Frédéric Leclerc / Mathieu Houle-Roy 730

Mathieu Painchaud / Simon Sauvageau 728

Frédéric Leclerc / David Beauséjour 726

Quatre joueurs se sont qualifiés 2 fois pour la ronde des match-plays soit: Mathieu Painchaud, Étienne Thomas, Krystopher Marleau et Fredéric Leclerc. Martin Picard a quant à lui réussi le tour de force à 3 reprises.

La première ronde des matchs-plays donna le ton pour des bons matchs intenses et serrés. L’équipe de Fred Leclerc et David Beauséjour éliminait l’équipe de Martin Picard et Denis Rousseau, dans un match où Fredéric Leclerc nous as montré son talent et son intensité en confrontation match-play. Les jeunes et talentueux Kristopher Marleau et Étienne Thomas ont défait Mathieu Painchaud et Simon Sauvageau. Le 3e match de cette vague opposait l’équipe Martin Picard et Marc-André Lauzé à Fredéric Leclerc et Mathieu Houle Roy, un autre match serré qui tourna à l’avantage de Picard et Lauzé.

Lors des quarts-de-finales, c’était l’entrée en scène des équipes qui ont pris les positions 2, 3 et 4 lors des qualifications. Nous avons eu droit au premier match individuel de cette compétition puisque l’équipe Kristopher Marleau et Étienne Thomas affrontait l’équipe Kristopher Marleau et Gabriel McIntyre. Nous avons droit à toute une confrontation entre les 2 prodiges du salon Ste-Thérèse. Gabriel McIntyre est sortie gagnant de cette confrontation de la plus belle des manières soit en réussissant le match parfait dans la 2e partie de la confrontation. Pendant ce temps, l’équipe Daniel Racicot et Martin Picard se défaisait de l’équipe de Frédéric Leclerc et David Beauséjour. Le dernier match de cette vague a été dominé par l’équipe Étienne Thomas, le king du Ste-Thérèse et Marie-Ève Pimparé face à Martin Picard et Marc-André Lauzé.

Pour les demi-finales, l’équipe de Mathieu Painchaud et Laurie Chouinard qui ont dominé les qualifications affrontait l’équipe de Kristopher Marleau et Gabriel McIntyre. Painchaud et Chouinard remporte le match pour accéder à la grande finale. Dans l’autre demi-finale, Daniel Racicot et Martin Picard qui avait pris une avance au début de match n’ont pu résister à la belle poussée d’Étienne Thomas et Marie-Ève Pimparé en fin de match qui leur permet d’atteindre la finale.

La finale opposait quatre joueurs du salon hôte de la compétition. L’équipe Étienne Thomas et Marie-Ève Pimparé remporta la grande finale et le 1000$ remis pour la première position, l’équipe de Mathieu Painchaud et Laurie Chouinard se mérite 700$ pour leur belle prestation.

Nous voulons remercier Francois Jutras pour son coup de main pour avoir pris les inscriptions et s’occuper du bon déroulement du tournoi. Nous voulons remercier le salon de quilles Ste-Thérèse pour le très bel accueil, et les formidables conditions de jeu lors du tournoi. On se redonne rendez-vous l’an prochain pour d’autres tournois.

Publicités
0

Marc Bilodeau triomphe au St-Pascal

Bilodeaugagnant

Le 25 mars dernier, la table était mise pour le dernier tournoi régulier de la saison 2017-2018. Pour certain, il s’agissait de la dernière chance pour améliorer sa position au classement ou même accéder au top 64 en vue de la grande finale du 22 avril.

On le sait, à chaque fois qu’un tournoi s’arrête à Québec, nous avons la chance d’affronter des joueurs au talent exceptionnel.   Parfois méconnus, parfois des vétérans aguerris, une chose est certain, il faut s’en méfier lorsqu’on se trouve sur leurs allées.

Qualifications

On s’attendait à de très hauts pointages sur les allées permissives du St-Pascal et la logique fût respectée. Marcel Cloutier, représentant du salon hôte a donné le ton dès la première ronde, roulant 1103 en 4 parties pour 275,5 de moyenne, suivi de près par Anthony Langlois (1086) et Patrice Bouffard avec 1072.  De son côté, Philippe Bernier, assez à l’aise avec son pointage de 1015  joué en 2e ronde, commençait à avoir chaud à la fin de la 3e ronde alors que son score semblait insuffisant.  Son pointage pris finalement  de justesse le 16e et dernier rang disponible pour participer aux match-play.  À noter que les 11 meilleurs pointages en qualifications furent réalisés par des joueurs de Québec.  7 parties parfaites furent enregistrées en qualification et la moyenne générale fût de 234 !

Match-play

1ère ronde :

En première ronde, 3 joueurs de l’extérieur de la région réussirent à l’emporter, soit Philippe Bernier, Mathieu Fafard et Frédéric Maltais. Éric Gagnon quant à lui remportait son match aisément contre Frédéric Leclerc.

2e ronde :

La 2e ronde et le reste du tournoi fût l’affaire des gars de Québec. Guillaume Jeffrey battait Philippe Bernier, tandis qu’Éric Gagnon continuait son chemin (vs P-A Ruel), imité par Kevin Lebel (vs Maltais) et le vétéran Pierre Roy contre le jeune Étienne Thomas. Quilleur vedette des années 80 et 90, Pierre Roy n’a rien perdu de son lustre, dominant encore le classement des moyennes dans la super ligue du St-Pascal.

3e ronde :

En débutant la 3e ronde, il restait donc 8 sur 8  joueurs de la vieille capitale. Éric Gagnon pris la mesure de Marcel Cloutier . Anthony Langlois l’emporta par 2 quilles contre Pierre Roy pendant que Patrice Bouffard mettait fin au parcours de Kevin Lebel grâce à un match parfait à la 2e partie. Finalement Marc Bilodeau devança Guillaume Jeffrey après avoir pris quelque quilles de recul à la première partie.

Demi-finale :

Anthony Langlois que l’on voit performer de plus en plus au cours des dernière années avait bien l’intention d’aller jusqu’au bout, enregistrant une parfaite en entré de jeu contre Éric Gagnon et remporter le duel.  De son côté Marc Bilodeau a eu chaud après avoir pris 50 quilles d’avance à la première  contre Patrice Bouffard. Patrice ne réussit pas à le rattraper malgré un 280 à la deuxième.

Finale :

En finale, Bilodeau et Langlois y allaient d’un premier match égal 258-258 mais Bilodeau ne manqua qu’une seule fois à la deuxième pour l’emporter 536-515 et ainsi remporter 1000 $. Anthony n’a pas à rougir avec une excellente performance et 700 $ de plus à son compte de banque. Sa performance lui permis aussi d’intégrer le top 16 du classement général.

Classement général

La 16e place de Mathieu Fafard fût suffisante pour garder son avance au premier rang du classement général et mettre la main sur le trophée Buffa Bowling. Philippe Bernier termine 2e, suivi d’Etienne Thomas.

Pour les autres rangs importants, Sabrina Kingsley grimpa au 16e rang, bon pour deux laissez-passer lors de la Grande Finale.

Dave Racicot quant à lui, monta au 32e rang et bénéficiera d’un laissez-passer en finale.

Denis Bernier termine au 64e rang et d’assure d’une place en Grande Finale. 6 autres joueurs ont participé au minimum de 2 tournois mais se trouvent sous la barre des 64. En cas d’annulations, ces derniers pourraient tout de même prendre part à la Grande Finale

Fafard1

Grande finale

On se revoit dimanche le 22 avril au Quillorama Marieville, pour le tournoi le plus important et attendu de la saison

Avec un tournoi complet à 64 joueurs, 2 000 $ sera remis au vainqueur en plus du trophée Étiquette Corsair, emblème du grand champion et objet  maintenant très convoité dans le monde des petites quilles. Si vous faites parties de joueurs éligibles, veuillez faire votre inscription pour la finale en visitant la section Inscription.

Pour consulter les résultats complets de nos  tournois,  visitez la section Résultats 2017-2018

 Merci à nos commanditaires

En terminant, j’aimerais prendre le temps de remercier nos précieux commanditaires : Voyage Louise Drouin, Buffa distribution, Étiquettes Corsair, Groupe Maska ainsi que les salons de quilles partenaires du Circuit Provincial : Au Royaume des quilles, Quillorama Marieville,  les salons de quilles St-Janvier,  Roussillon, St-Grégoire, Horizon, De La Place, Laval 1996 et St-Pascal.

Merci encore une fois pour la saison exceptionnelle.

0

Une course enlevante pour le championnat de la saison 2017-2018

Avec un seul tournoi à disputer avant la fin du calendrier régulier de la saison 2017-2018, rien n’est encore joué pour connaitre le champion de la saison régulière du Circuit Provincial. La bataille s’annonce ferme pour remporter le Trophée Buffa Bowling, remis au meilleur pointeur du classement général.

En vertu de sa récente victoire au salon de quilles Roussillon, Mathieu Fafard est parvenu à devancer Philippe Bernier au classement général avec 1 365 points contre 1 260. Kristopher Marleau, quant à lui est au 3e rang, 190 points derrière Fafard.

Nous connaîtrons donc l’issue de cette 4e saison du Circuit Provincial le 25 mars prochain au salon de quilles St-Pascal de Québec. Malgré le grand nombre d’inscriptions enregistrées, il n’est pas trop tard pour vous inscrire en visitant la section Inscription. 

0

Mathieu Fafard devance Stéphane Roger au Roussillon

Mathieu Fafard gagnant

Les meilleurs quilleurs et quilleuses de la province étaient encore une fois rassemblés samedi dernier, le 17 février au salon de quilles Roussillon de St-Constant. Comme à l’habitude, il fallait surveiller le quilleur Stéphane Roger, toujours très difficile à battre dans son salon.

Qualifications

Malgré un avantage marqué sur les autres concurrents, Stéphane ne réussit pas à jouer un pointage suffisant lors de son premier essai. Il ne rata pas sa chance deux fois lors de sa reprise, enregistrant un pointage de 1041, bon pour 260 de moyenne. Il devançait ainsi son plus proche concurrent, Etienne Thomas,  par près de 90 quilles (950). Mathieu Fafard (944) et Frédéric Maltais (935), complétaient le top 4 et s’assuraient de deux laisser passer.

C’est finalement un score e 863 qui fût nécessaire pour avancer à la ronde des matchs, pointage enregistré par Dany Caron.

Malgré la performance exceptionnelle de Stéphane Roger en qualifications, c’est plutôt le nom de Félix Lévesque qui était sur toutes les lèvres, un jeune quilleur de 13 ans qui a impressionné tout le monde en se qualifiant au 9e rang. Ajoutons que Félix se serait aussi qualifié avec sa première ronde mais qu’il a amélioré son score à la deuxième.

Match-play

1ère ronde :

Félix se mesurait à Dany Caron en levée de rideau. Il fut un peu malchanceux car malgré une performance inspirée, il ne put rien faire contre le 501 de Dany Caron. Avec un pointage de 449, Félix peut sortir la tête haute et on est certain de le revoir en compétition à court terme. Frédéric Leclerc, Audrey Jutras et Éric Valiquette l’emportaient aussi pour passer à la 2e ronde.

2e ronde :

Jean-François Consigny mettait un terme au tournoi de Dany Caron, Richard Pelletier fit de même avec  Audrey Jutras, lui qui ne devait même pas jouer le tournoi à cause d’une blessure à l’épaule. Éric Valiquette eu le dessus sur Philippe Bernier, tout comme Frédéric Leclerc sur Kristopher Marleau.

3e ronde :

La 3e ronde était marqué par l’entrée en scène de Stéphane Roger qui sut profiter des largesses d’Éric Valiquette pour gagner avec un faible pointage de 370. Étienne Thomas, Mathieu Fafard et Jean-François Consigny avançaient en demi-finale.

Demi-finale :

Roger profita de son « break » de la 3e ronde et réussit ensuite le plus haut pointage des match-plays (543). Fafard ne laissa pas de chance à Étienne Thomas, lui aussi avec un pointage au-dessus de 500 (524)

Finale :

Après avoir accumulé 70 quilles d’avance à la première partie, Mathieu Fafard perd toute son avance dans la première moitié de la deuxième partie, cumulant plusieurs carreaux ouverts pendant que Stéphane débutait avec 6 abats collés. Mathieu se ressaisit juste à temps et parvint à garder le dessus sur Stéphane Roger et sortir vainqueur du tournoi.

Classement général et grande finale

Grâce à sa récente victoire, Mathieu Fafard devance Philippe Bernier au classement général avec 1 365 points contre 1 260. Mathématiquement, quelques joueurs peuvent encore remporter le championnat de la saison avec un dernier tournoi à disputer.

65 joueurs ont maintenant le minimum de 2 tournois de joués pour accéder à la Grande Finale. Il faut avoir accumulé 260 points pour y participer.

Pour terminer dans le top 32, 514 points sont nécessaires.

Finalement, pour terminer dans le top 16, il faut actuellement 710 points.

Prochain tournoi

On se revoit  dimanche 25 janvier  2018 au salon de quilles St-Pascal, pour le dernier tournoi régulier de la saison.

Un grand nombre d’inscriptions est à prévoir encore une fois alors ne tardez pas à vous inscrire, dans la section Inscription.

Pour consulter les résultats complets de nos  tournois,  visitez la section Résultats 2017-2018

Merci à nos commanditaires

En terminant, j’aimerais prendre le temps de remercier nos précieux commanditaires : Voyage Louise Drouin, Buffa distribution, Étiquettes Corsair, Groupe Maska ainsi que les salons de quilles partenaires du Circuit Provincial : Au Royaume des quilles, Quillorama Marieville,  les salons de quilles St-Janvier,  Roussillon, St-Grégoire, Horizon, De La Place, Laval 1996 et St-Pascal.

Merci de votre support pour le monde des quilles !

0

Michel Jourdenais triomphe pour une deuxième semaine d’affilée

 

Après une pause de quelques semaines pour la période des Fêtes, le Circuit Provincial entamait l’année 2018 le 28 janvier, avec une visite au Royaume des quilles de St-Jean-sur-Richelieu.  On le sait, les allées du Royaume ont la réputation de donner du fil à retordre aux quilleurs. Nous pouvions donc nous attendre à des pointages assez bas.

Qualifications

Malgré les excellentes performances des joueurs en début de journée, c’est réellement à la 3e et dernière ronde que les meilleures pointages ont été réalisés.  Alors qu’on aurait pu croire que le 895 de Michel Jourdenais serait suffisant pour prendre la première place, deux joueurs se permettaient de jouer au-dessus de 900, soient Jocelyn Éthier avec 906, tout juste derrière Jean Provencher avec 908. Il faut noter la partie parfaite de Michel Jourdenais à sa quatrième partie, un exploit rarissime à St-Jean.

C’est finalement un pointage de 797 qui fût nécessaire pour prendre le 16e rang des qualifications et ainsi éviter la coupure, un pointage qui démontre réellement la grande qualité des joueurs présents. Comme quoi rien n’est joué avant la fin, Stéphane Roger qui occupait le premier rang avec 684 après les trois première parties, commettait l’impardonnable avec une partie de 110 sur les allées 1 et 2 pour se retrouver en dehors des match-play par 3 quilles seulement.

Match-play

1ère ronde : En première ronde, notons la victoire de Mathieu Fafard contre son bon ami Jacques Bélanger 471 à 438. Kristopher Marleau défaisait Étienne Thomas, immité par Rick Thériault et Denis Héroux qui passaient également au second tour.

2e ronde : Pendant que Marleau et Thériault poursuivaient l’aventure, le parcours de Denis Héroux et Mathieu Fafard devait s’arrêter, respectivement contre Charles Therrien et Éric Bélanger. Notons la performance d’Éric qui fût le seul à jouer au dessus de 500 lors des match-play.

3e ronde : Premier en qualification, Jean Provencher s’est bien battu contre Kristopher Marleau mais dû s’avouer vaincu malgré un score très respectable de 440. Les 2e et 3e têtes de série, Jocelyn Éthier et Michel Jourdenais avançaient en demi-finale tandis que Steve Julien s’inclinait contre un autre joueur de la région de Québec, Charles Therrien.

Demi-finale : Kristopher Marleau qui avait déjà dû battre 3 adversaires pour se rendre en demi-finale continua son excellent travail en devançant Charles Therrien pour atteindre la finale. Alors que Charles possédait 68 quilles de priorité, il perdit son avance à la 2e pour s’incliner.  Michel Jourdenais alla rejoindre Marleau en finale grâce à sa victoire contre Jocelyn Éthier.

Finale : À la suite d’un duel serré, Michel devança Kristopher de justesse avec 383 contre 374 pour ainsi remporter son premier titre en carrière sur le Circuit et repartir avec la bourse de 1 000 $. Avec son excellente performance, Marleau  repart chez lui avec une bourse de 700 $.

Michel remporte ainsi un deuxième tournoi en deux semaines alors qu’il a mit la main sur le titre du tournoi CCSQ au Quillorama Marieville la semaine dernière. Toutes nos félicitations pour cet exploit !

Classement général

Avec 1025 points, Philippe Bernier profita de l’absence de Martin Rousseau pour prendre le premier rang du classement général, 10 points seulement devant Mathieu Fafard et 80 points devant Kristopher Marleau. Avec deux  tournois à faire, rien n’est encore joué pour le championnat de la saison !

Grande finale 

Déjà 60 joueurs ont participé à un minimum de deux tournois et sont donc éligibles à la Grande Finale du 22 avril 2018 au Quillorama Marieville. Nous vous rappelons que les 64 premiers au classement général,  avec un minimum de deux tournois auront l’opportunité de participer à la Finale.

Dans le cas d’une finale complète à 64 joueurs, les joueurs du top 32 profiteraient d’un laissez-passer et les joueurs du top 16 auraient droit à deux laissez-passer.

631 points sont actuellement nécessaires pour être dans le top 16 et 445 points pour faire partie du top 32.

Prochain tournoi

On se revoit  samedi le 17 février  2018 au salon de quilles Roussillon de St-Constant pour le 5e tournoi de la saison.

Un grand nombre d’inscriptions est à prévoir encore une fois alors ne tardez pas à vous inscrire, dans la section Inscription.

Pour consulter les résultats complets de nos  tournois,  visitez la section Résultats 2017-2018

 

Merci à nos commanditaires

En terminant, j’aimerais prendre le temps de remercier nos précieux commanditaires : Voyage Louise Drouin, Buffa distribution, Étiquettes Corsair, Groupe Maska ainsi que les salons de quilles partenaires du Circuit Provincial : Au Royaume des quilles, Quillorama Marieville,  les salons de quilles St-Janvier,  Roussillon, St-Grégoire, Horizon, De La Place, Laval 1996 et St-Pascal.

Merci de votre support pour le monde des quilles !

1

Là où tout a commencé

Par Frédéric Maltais

On me demande souvent, à 32 ans pourquoi je pratique les petites quilles. D’où peut bien venir cette passion pour un sport réservé. J’ai pensé écrire un petit texte qui explique là où cette passion a réellement débutée pour moi.

Un samedi matin d’hiver, je regarde la route, les yeux encore à moitié fermés. À mes côtés, mon père est au volant et y restera encore pour quelques heures. Je me prépare à faire la route Québec-Montréal, encore une fois, le sourire au visage. Toute cette route ne me dérange nullement car je m’en vais faire ce que je préfère, jouer aux quilles.

J’aime encore me remémorer ces beaux souvenirs car ils me rappellent le moment où je suis véritablement tombé en amour avec la compétition. Par-dessus tout, ils me rappellent ces moments mémorables passés aux côtés de mon père, qui nous a quitté trop tôt, il y a maintenant une dizaine d’années.

Après avoir fait ma rencontre avec les quilles vers l’âge de 8 ans, alors que mes parents m’amenaient parfois remplacer dans leur ligue du vendredi soir, j’ai commencé à jouer moi-même dans une ligue pour juniors vers l’âge de 10 ans. Vers 11-12 ans, je commence à faire quelques tournois et à y connaitre du succès. À 13 ans, je passe d’ailleurs à la télévision communautaire dans un tournoi avec handicap, puis à Télé-Mag 24 (ancienne émission tournée au salon de quilles Centre-Ville de Québec), en équipe de deux ou nous remportons quelques victoires consécutives.

Je me rappelle qu’à cette époque, alors au secondaire, j’apporte souvent mes boules et souliers dans mon sac d’école. Après mes cours, je descends régulièrement de l’autobus à la salle de quilles au lieu de la maison où j’y joue souvent 10-12 parties avant que mon père ne passe me chercher en revenant du travail. Alors qu’on écrivait les parties à la main, il m’est arrivé souvent qu’on me laisse jouer gratuitement ou qu’on ne me fasse payer que 2 ou 3 parties, j’avoue que ça aidait mon petit budget et ma grande passion.

Un peu plus tard, mon père me propose de de tenter ma chance dans les tournois juniors provinciaux. À la fin des années 90 et début des années 2000, les tournois rassemblaient tous les joueurs de 18 ans et moins, sans catégories d’âge.  Un enfant de 11 ans devait donc compétitionner avec les gars de 17-18 ans. Après quelques participations sans réel succès, je décide quand même de participer à la Grande Finale de la saison en 2000. Le niveau de jeu est très relevé et j’avoue que je ne sais pas trop où je me situe à travers ces joueurs talentueux. Toujours là comme fidèle partisan, mon père me répète simplement, « amuse-toi Fred ».

Lui qui voulait toujours diminuer mon stress, je sais bien qu’il devait faire lui-même les cents pas, pour aller voir les pointages et savoir où je me situe. Ceci dit, je parviens finalement à atteindre les demi-finales avec 3 excellents joueurs, Marc Bilodeau, Maxime Riopel et Martin Dubois. Je n’avais jamais joué dans un tournoi d’une aussi grande importance. Malgré la pression, je suis parvenu à réaliser d’excellentes parties et à me tailler une des deux places disponibles pour les enregistrements télévisés de la Grande Finale,  tout comme Martin Dubois.

Quelques mois plus tard, me voilà au salon de quilles Bellevue pour les enregistrements de l’émission Les Quilles à TQS. Je me retrouve dans ce monde un peu nouveau avec les caméras, les dizaines de spectateurs et les commentateurs que j’avais l’habitude de voir devant mon téléviseur.  Après un match serré et très enlevant, je termine avec un pointage de 258 pour l’emporter par seulement 2 quilles à la toute fin et devenir à ma grande surprise, le champion provincial junior avec tout ce qui vient avec : la fameuse bague de champion, 1 000 $ et la photo dans le calendrier des SQAQ.

L’objectif de cet article n’est vraiment pas de me lancer des fleurs ou de parler de moi. Plusieurs années plus tard, on parvient à comprendre ces choses qu’on ne comprend pas toujours à 15 ans. Aujourd’hui, moi-même père de famille, je comprends mieux tous les sacrifices qu’on fait mes parents, en particulier mon père qui m’a transporté partout pour suivre ma passion. Je repense aux déplacements, les dépenses en essence, les hôtels, toutes ces heures passées à me regarder jouer. Il aurait été IMPOSSIBLE pour moi de réussir par moi-même sans leur aide et leur support. Je repense à toutes les fois où il m’a dit, « amuse-toi » ou encore « c’est pas grave, c’est de l’expérience de plus ». À l’époque ces mots me fâchaient tellement quand je jouais mal, mais je sais aujourd’hui qu’il avait tellement raison. Je pense aussi que j’étais loin d’être le joueur le plus talentueux. Cependant, personne n’a essayé de me freiner et on m’a toujours dis  que je pouvais réussir si je croyais en moi et que je mettais les efforts. On me l’a tellement dit , que j’ai fini par y croire moi-même.

À la fin de ce match de janvier 2001, on peut très bien voir mon père dans la foule qui lance un cri de satisfaction, le sourire fendu jusqu’aux oreilles et les yeux rempli de fierté. J’ai vécu d’autres moments mémorables aux quilles mais cette image particulière de mon père, me fait le plus grand des plaisirs encore aujourd’hui.

Voici la vidéo de ce match qui reste probablement mon plus beau souvenir aux quilles et qui explique où tout a réellement commencé pour moi.

 

0

Retour des petites quilles après 40 ans au Laurentian Lanes

glow-in-the-dark-laurentian-lanes-montreal-2.jpg

La fin des années 1950 représente la phase la plus importante de construction de salon de quilles au Québec. D’énormes  complexes voient le jour, comportant souvent plusieurs dizaines d’allées. À l’époque, les petites quilles sont en plein essor et des salles de petites quilles poussent un peu partout en province. Parmi ces grands joueurs, le Laurentian Lanes est construit en 1959, la même année que le salon de quilles Champion et d’autres immenses complexes. Au départ, le Laurentian Lanes est composé de 48 allées de petites quilles. Au tournant des années 70, la totalité des allées de petites quilles sont remplacées par des allées de grosses quilles et le salon en profite pour bonifier son nombre d’allées qui passe à 66.

40 ans plus tard, le Laurentian Lanes en surprend plusieurs en annonçant le remplacement de 8 allées de grosses quilles par des petites quilles. Selon le gérant Monsieur Pascal Loyer, c’est pour  ouvrir son éventail et attirer une clientèle plus grande et diversifiée que les propriétaires ont décidé de faire ce changement. Alors que le Laurentian compte plus de 1500 joueurs de grosses quilles, aucune ligue de petites n’y évolue pour le moment, il faut dire que les allées ont été ouvertes seulement au moins d’août 2017. Les allées ont été pensées pour le jeu récréatif avec haut pointage, incluant des anti-fronts permanents.

Pour les curieux, il est possible de venir essayer les nouvelles allées lors des  journées « portes ouvertes » du 22 au 25 janvier de 9h à 21h, pour un tarif forfaitaire de 2 $ par partie. Pour plus de détails, on visite le site web ou la page Facebook du Laurentian Lanes.