0

Tournoi Martin Picard : Langlois et Maltais d’un bout à l’autre

Langlois-Maltais

Le samedi 9 mars avait lieu au salon de quilles Sainte-Thérèse le tournoi Martin Picard 5 rondes en équipe de 2. Pour 35 $ par ronde, un joueur avait donc  la possibilité d’évoluer avec  cinq coéquipiers différents s’il le souhaitait. La formule était très simple, chaque joueur effectuait d’abord une partie en simple, le duo finissait ensuite avec une partie alternative.

Pas moins de 105 équipes se sont formé pour l’occasion ce qui a fait de l’événement un véritable succès. On peut dire que les joueurs étaient en grande forme lors de cette journée. Alors qu’il avait fallu un pointage avoisinant les 720 lors de la dernière édition pour se classer dans le top 10 et participer aux matchs, c’est finalement un impressionnant score de 753 qui fût nécessaire cette année. 710 était suffisant pour prendre le 21 rang et s’assurer d’une bourse.

La ronde des qualifications fût remportée par l’équipe d’Anthony Langlois et Frédéric Maltais avec un triplé de 795, tout juste devant Mathieu Houle-Roy et Kevin Loyer à 791 et Kristopher Marleau et Frédéric Leclerc avec 785. La 10e et dernière place fût prise de justesse par l’équipe de David Beauséjour et Denis Rousseau à la toute dernière ronde.

En première ronde des matchs, les positions de 5 à 10 s’affrontaient. Les équipes d’Étienne Thomas et Éric Valiquette, Étienne Thomas et Kristopher Marleau et finalement Denis Rousseau et David Beauséjour remportaient leurs duels respectifs. Ils allient ensuite devoir affronter les positions de 2 à 4.

Mathieu Houle-Roy et Kevin Loyer, Étienne Thomas et Éric Valiquette et Frédéric Leclerc et Kristopher Marleau ont été les équipes victorieuses. Ils atteignaient ainsi la demi-finale en compagnie de la première position des qualifications.

Situation particulière en demi-finale alors que Kristopher Marleau et Frédéric Leclerc affrontaient Kristopher Marleau et Étienne Thomas. Dans un tel cas, le joueur classé deux fois se retire et les deux autres joueurs jouent une partie individuelle. Le duel fût remporté par Frédéric Leclerc. C’est donc l’équipe de Kristopher Marleau et Frédéric Leclerc qui accédaient  à la finale.

Dans l’autre duel, Frédéric Maltais et Anthony Langlois défaisaient l’équipe de Valiquette et Thomas.

Le duel qui avait pris la première position des qualifications couronnait ensuite son tournoi parfait en remportant la grande finale. Maltais et Langlois mettaient ainsi la mais sur 1 200 $, contre 800 $ pour l’équipe de Leclerc et Marleau.

Bravo aux organisateurs pour un très beau tournoi qui nous l’espérons, sera de retour l’an prochain !

Publicités
0

14 quilleurs québécois au Connecticut

IMG_2753

Bien qu’il soit moins connu ici au Québec, le Frank Barber Eastern Duckpin Classic est sans contredit l’un des tournois de duckpin bowling les plus prestigieux aux États-Unis. Depuis 1930, le tournoi a eu lieu sans interruption ce qui faisait de l’édition 2019, la 89e    consécutive. Plusieurs quilleurs du Québec y ont participé au fil des années. On se rappellera d’ailleurs la performance exceptionnelle de Guillaume Thomas qui, en 2007, était passé à 5 quilles seulement de remporter les honneurs, terminant deuxième (voir  autre article)

Cette année, les quilleurs s’étaient vraiment donné le mot. Plus de 14 quilleurs avaient décidé d’y participer, en plus de quelques accompagnatrices. En plus des bourses régulières du tournoi, les quilleurs avaient investi 50 $ chacun pour former une cagnotte entre québécois. Plusieurs pots, brackets, et autres prix étaient donc à l’enjeu pour donner une chance à chacun de gagner.

La discipline du duckpin bowling est très difficile pour les joueurs d’ici, à cause des allées très sèches et par le fait que les quilles n’ont pas de bande de caoutchouc. Il est donc très difficile de réussir un abat et aussi de récupérer ses réserves.

Les quilleurs avaient donc 12 parties à disputer, divisées en 2 rondes de 6 parties chacune le samedi matin et le samedi soir.

Voici le résultat des joueurs de chez nous.

Rang Nom Pointage
78 Frédéric Maltais 1552
91 Marc-André Lauzé 1536
92 David Beauséjour 1533
106 Charles Therrien 1496
116 Philippe Bernier 1468
141 Kristopher Marleau 1368
142 Mathieu Houle-Roy 1351
144 Stéphane Brunelle 1349
149 Danny Forget 1319
150 Jonathan Gingras 1294
151 Denis Rousseau 1292
152 Pierre-Luc Bouchard 1286
154 Pierre Diotte 1260
160 Steven Gauthier 717 (6 parties)

Malgré que les joueurs n’aient pas réussi à finir très haut dans le classement, tous ont eu vraiment une fin de semaine vraiment incroyable. Charles Therrien est le seul qui a réussi à remporter une bourse dans le tournoi, grâce à sa partie de 178, la meilleure réussie sur les allées 15 et 16 durant le tournoi. Pour vous donner une idée, en 1900 parties jouées cette année, aucun quilleur n’est parvenu à joueur une partie de 200.

0

Sébastien Ayotte champion à Québec

 

Après une visite dans la région de la Mauricie, c’était au tour de la vieille capitale d’être l’hôte du 5e tournoi de la saison du Circuit Provincial. Comme par le passé, il fallait s’attendre à voir plusieurs joueurs de la place venir défendre l’honneur du salon de quilles St-Pascal.

Qualifications

On se rappellera que l’année dernière, il avait fallu cumuler plus de 1 000 quilles en 4 parties, 1015 exactement, pour se qualifier dans le top 16. Marcel Cloutier du St-Pascal s’était même permis un pointage supérieur à 1 100.

Cette année, ce n’est pas un quilleur de la région de Québec qui réalisait le meilleur pointage des qualifications. C’est plutôt Michel Éthier qui y allait d’un excellent 1 074  et ce, à son tout premier tournoi de la saison sur le circuit. Il était suivi de très près par Kevin Level et Mathieu Fafard, deux habitués du haut de classement et d’Alain Aubert, joueur représentant le salon hôte.

Alors qu’un pointage de 1012 était bon pour terminer dans le top 8, c’est finalement le quadruplé de 962 de Maurice Girard qui était suffisant pour finir 16e et passer à la ronde suivante.

Première ronde match-play

Profitant de sa qualification sur la limite, Maurice Girard défaisait David Beauséjour, un des joueurs de l’heure. Il fût imité par trois compatriotes de la région de Québec, Sébastien Ayotte, Kevin Barrette et Marcel Cloutier.

Deuxième ronde match-play

Événement assez rare, les 4 gagnants de la première ronde y allaient tous d’une 2e victoire consécutive pour battre les positions 5 à 8 (Kristopher Marleau, Anthony Langlois, Audrey-Ann Denault et Annie Desmarais) et ainsi avancer en quart de finale.

Quart-de-finale

Tandis qu’Ayotte, Girard et Cloutier continuaient leur parcours sans faille, celui de Kevin Barrette se terminait abruptement contre Kevin lebel malgré un excellent pointage de 509.

Demi-finale

Kevin Lebel arracha la victoire contre Maurice Girard tandis que Sébastien Ayotte atteignait aussi la finale en battant Marcel Cloutier.

Finale

Après avoir pris un retard de 12 quilles au premier match, Ayotte répliquait avec un 269 à la partie finale pour combler l’écart et ainsi remporter son premier tournoi sur le Circuit Provincial. Il met la main sur 1 000 $ pour sa victoire !

Un grand merci à M. Stéphane Lépine et son équipe pour l’accueil ! Pour consulter les résultats complets du tournoi,  visitez la section « Résultats 2018-2019 »

Classement général

Avec sa sixième place, Mathieu Fafard conserve une bonne avance au classement  général devant Kevin Lebel avec 1505 points contre 1360. Mathieu n’a pas terminé plus loin que le 6e rang à chacun de ses 5 tournois cette année ! À moins d’une surprise, Mathieu il devrait mettre la main sur le Trophée Buffa Bowling remis au champion de la saison régulière pour une deuxième saison consécutive.

On se rappelle que les 64 meilleurs au classement général à la fin de la saison, avec un minimum de 2 tournois mériteront leur place en grande finale. Il reste encore une dernière chance pour améliorer votre classement !

On se revoit le dimanche 24 mars au salon de quilles Ste-Thérèse.  Un grand nombre d’inscriptions est à prévoir encore une fois alors ne tardez pas à vous inscrire en complétant le formulaire dans la section Inscription

Je désire prendre le temps encore une fois de rappeler que le succès du Circuit Provincial est rendu possible grâce au soutien de nos précieux partenaires, soient : VOYAGE LOUISE DROUIN, BUFFA DISTRIBUTION, ÉTIQUETTES CORSAIR ET GROUPE MASKA, des salons de quilles membres et bien sûr grâce à la participation de tous les quilleurs et quilleuses.

0

CCSQ: Deuxième victoire à Marieville pour Philippe Bernier

marieville-2019-1ier

Texte Pierre Berger

Source: ccsq.info

Le 19 janvier 2019 avait lieu la Classique les As du Drain, 8édition du tournoi au Quillorama Marieville. Pour l’occasion, 35 joueurs se réunissaient sur ces allées ardues. Les 7 années précédentes avaient fait place à 7 gagnants différents, et la plus haute moyenne victorieuse, en 2013, avait été de 203. Qu’allait-il en être cette fois-ci?

Tout d’abord, Philippe Bernier, emballé de commencer sur l’allée 10, débutait la journée avec une série de bons lancés pour un 259, et Jean-François Consigny le suivait avec 235

C’est ensuite Éric Bélanger qui prit la tête avec 451 de double. Son plus proche poursuivant était alors Renald Lussier à 61 quilles derrière.

Éric conservait les devants malgré qu’il ait rencontré quelques difficultés sur la 10, ayant cette fois-ci Jocelyn Ethier à ses trousses. Ils gardèrent ainsi leur position respective jusqu’à ce que Mathieu Fafard réalise la plus haute partie de la journée, soit 278, pour se hisser au 2e rang.

Puis, Philippe, qui avait refait apparition au top 3 à la 5e partie grâce à un score de 269, égalisait Éric à la 7e. Il prenait ensuite une avance de 43 quilles, alors que Mathieu Alain grimpait au 2e rang grâce à un double de 448. Mais Philippe continua sur sa lancée et compléta son tournoi avec une moyenne de 204, soit la plus haute enregistrée pour le CCSQ.

Après sa victoire, Philippe mentionnait que malgré la déception de sa mauvaise partie sur l’allée 11, et les deux parties ordinaires qui ont suivies, il ne s’est pas laissé abattre puisqu’il s’agit d’un bowling difficile. L’allée 8 lui a redonné confiance, sur laquelle il a joué 269. À partir de là, il savait qu’il était capable et a continué de bien jouer. Philippe s’avoue très content du résultat, et il a ajouté : « Je voudrais féliciter Éric Bélanger pour sa performance; il a égalé le score nécessaire pour gagner les deux dernières années, soit 1739. »

Mathieu Alain, qui a joué tout le tournoi avec ses lunettes de soleil à cause d’une conjonctivite, a réussi à terminer au 3e rang. Puis, Mathieu Fafard et Jean Provencher complètent le top 5. Notons que Jean a du grimper 20 positions au cours de la journée pour se mériter cette place.

Au total des 315 parties jouées, uniquement 59 (19%) ont été de 200 et plus, dont seulement 4 au-dessus de 250. Malgré la difficulté des allées, il n’y a eu qu’une seule partie sous la barre du 100, réalisée par Kristopher Marleau, qui a tout de même su se tailler une place parmi les boursiers.

Au niveau du classement cumulatif, aucun changement pour les 7 premières positions, si ce n’est de l’écart entre les joueurs. Donc, Jocelyn Ethier est toujours en tête, suivi de Pierre Berger et Anthony Langlois.

Prochain tournoi le 2 février au Salon de quilles St-Pie à 10:30, nouvellement ajouté au circuit.

Pour consulter les nouvelles, dates de tournois et statistiques du Circuit CCSQ, veuillez visitez le site : www.ccsq.info 

0

53 équipes au tournoi Fred Maltais 2019 !

Après une première édition au-delà des espérances, le tournoi Fred Maltais était de retour pour une deuxième édition le 5 janvier dernier. C’est un total de 53 équipes de 4 joueurs qui s’est présenté sur les allées de la salle de quilles Ste-Thérèse, soit 7 de plus que l’édition précédente, un succès apprécié autant des joueurs que de l’organisateur !

Dans cette compétition, chaque équipe devait obligatoirement comporter un joueur âgé de 50 ans et + ainsi qu’une femme. De plus, pour équilibrer les formations, deux joueurs faisant parti de la liste des joueurs limités ne pouvaient faire équipe ensemble.

À chaque partie, les joueurs de chaque équipe étaient divisés en 2 sous-équipes de 2 joueurs. Ces 2 duos jouaient une partie alternative chacune, le premier joueur étant responsable des carreaux 1-4-5-8 et 9  et le deuxième joueur des carreaux 2-3-6-7 et 10. Chaque équipe avait un total de 12 parties (6 X 2 parties alternatives) à compléter.

Avec la nouvelle formule de cette année où chaque joueur devait maîtriser deux allées au lieu d’une seule, on pouvait s’attendre à des pointages un peu moins élevés qu’en 2018.

Dès la première ronde, l’équipe composée de Martin Picard, Sébastien Morvan, Audrey Picard-Jutras et Richard Vézina prenait la tête avec un score de 2668, soit 222.33 de moyenne.

Picard récidivait à la ronde suivante avec 2678, encore une fois accompagné de sa conjointe Audrey ainsi que Daniel et Serge Racicot. Ce pointage n’était cependant pas suffisant pour remporter les grands honneurs. C’est plutôt l’équipe de Mickaël Fournier, jumelé avec Rick Thériault, Annie Desmarais et Jean Rioux qui réussissait le meilleur pointage de la journée avec 2687 (223.92 de moyenne)

Alors qu’un pointage de 2 849 avait été nécessaire en 2018, l’équipe gagnante a eu besoin d’abattre 162 de quilles de moins cette année. 2 552 (212.67)  a été suffisant pour terminer dans les bourses, contre 2 613 il y a un an. La moyenne générale du tournoi a été de 203,94 contre 207,17 l’année dernière.  L’équipe gagnante s’est mérité une bourse de 1 920 $, 1 400 $ pour la 2e position et 1000 $ pour la 3e. Un total de 9 500 $ a été remis en bourses aux 14 premières équipes.

Il est important de remercier les bénévoles qui ont œuvré tout au long de la journée, le tournoi fût un succès grâce à eux. Un merci spécial à l’équipe de la salle de quilles Ste-Thérèse et la famille Sanseverino  qui nous ont accueilli encore une fois cette année. C’est donc un rendez-vous en 2020 pour la 3e édition !

Vous pouvez visualiser les résultats du tournoi en cliquant ici.

0

La petite histoire du CCSQ

Par Frédéric Maltais

Avec la collaboration de Pierre Berger

Depuis les 16 dernières années, un circuit de petites quilles nommé CCSQ sillonne la province avec sa série de tournois individuels classe ouverte ! Pour les plus jeunes, c’est comme si ce circuit de compétition avait toujours existé. Je croyais intéressant de dresser la petite histoire du CCSQ alors j’ai fait appel à M. Pierre Berger, responsable du circuit.

Le commencement

Au cours des années 90, plusieurs tournois de type 8 ou 10 parties étaient organisés à chaque année, principalement dans la région de Victoriaville. Je me souviens à l’âge de 15 ans, je participais déjà à certains de ces tournois (rien pour me rajeunir). Les joueurs se déplaçaient régulièrement entre le Quillorama des Bois-Francs, le Futur-O-Quilles et le défunt Victo-Quilles. Je me rappelle aussi (et ça m’avait marqué à l’époque)  que chaque salon prenait le temps de publiciser les tournois de ses voisins, chose rarissime pour des commerces compétiteurs mais très bon pour notre sport. Selon Pierre, il y avait aussi le salon de quilles Bon-Conseil qui était présent depuis les débuts.

Par la suite, les tournois 8 parties ont sont devenus populaires et ont commencé à se propager dans d’autres salons de quilles comme le St-Étienne, le Royaume de St-Jean, le Royaume DGD de Granby et  St-Pie.

Un jour à la fin de la saison 2001-2002, quatre hommes se sont réunis et ont décidé d’en faire un circuit de compétition en bonne et due forme, c’était Philippe Bernier, Claude Bédard, Mathieu Houle et André Béliveau.  Lors de la première saison en 2002-2003 du nouveau Circuit Centre-Sud du était libre, les joueurs qui voulaient participer à la finale devaient payer $5 par tournoi afin que leurs scores soient cumulés. Philippe Bernier s’occupait de comptabiliser les statistiques, une tâche assez ardue selon M. Berger. La première finale a eu lieu à St-Pie en avril 2003. Sans grande surprise ce fut ce même Philipe Bernier qui inscrivait son nom le premier sur la coupe, venant des bonnes grâces de Claude Bédard, propriétaire du St-Pie.

L’année suivante, Pierre Berger s’est proposé comme statisticien mais avec la condition que tous les joueurs qui participant à un tournoi devaient payer le 5 $ qui serait maintenant inclus directement dans le prix d’inscription. À cette époque c’est André Béliveau qui écrivait les articles et il trouvait toujours bons nombres d’anecdotes et faits cocasses qui s’étaient passés dans le tournoi et c’est aussi lui qui s’occupait de la finale.

Les premières années tous les joueurs qui avaient participé à un seul tournoi étaient éligibles jusqu’à un maximum de 48 joueurs. On s’est très vite aperçu que ce n’était pas juste pour les joueurs qui participaient à plusieurs tournois mais qui n’avaient aucune chance contre les joueurs de plus haut calibre qui avaient fait  seulement un ou deux tournois.

Comme la finale se veut un peu être une récompense pour la performance mais aussi la participation, un nombre minimum de tournoi pour être éligible à la finale a été instaurée. Il faut maintenant participer à un minimum de 6 tournois pour avoir droit à la finale.

L’évolution du CCSQ

Au fil des ans le Circuit Centre-Sud du Québec s’est beaucoup étendu, c’est un peu pour cela que l’on utilise  seulement l’acronyme CCSQ  maintenant. Depuis peu, il y a même des tournois à Québec et dans la région de Laval.  Le Circuit est composé d’un nombre considérable de 15 tournois régulier en plus de la finale de fin de saison.

L’objectif du Circuit est cependant  toujours le même après toutes ces années, soit de donner la chance à de nouveaux joueurs  de participer à des tournois et de côtoyer des joueurs de calibre, tout en ayant une chance de gagner une bourse. En effet, la règle primordiale du CCSQ qui n’a jamais changée depuis le début,  est qu’un joueur sur deux remporte une bourse.

Cette année les organisateurs se réjouissent du retour du salon de quilles St-Pie dans le circuit mais il faut noter la perte du Quillorama des Bois-Francs, un pilier depuis les premiers jours. Le manque d’organisateur cause de gros problèmes au circuit, c’est toujours les mêmes qui s’impliquent année après année.

Paul et David

Soucieux de se souvenir de leurs confrères disparus au fil des années, une plaque à la mémoire de Paul Bibeau est remise au champion de la saison régulière et le gagnant de la finale quant à lui, repart avec le Trophée David Ducharme. En écrivant ces lignes, j’ai d’ailleurs une pensée pour ces deux quilleurs mais surtout ces deux hommes d’exceptions partis trop vite.

750 000 $ en bourses

Selon les calculs de M. Berger, depuis les 16 années d’existence du CCSQ, c’est un montant totalisant $745 550 qui a été remis. On peut donc souhaiter au CCSQ d’atteindre le million de dollars en bourses au cours des prochaines saisons !

Comment faire pour participer

Pour consulter les nouvelles, dates de tournois et statistiques du Circuit CCSQ, veuillez visitez le site : www.ccsq.info

Pour les gens qui aimeraient organiser un tournoi CCSQ, il suffit de contacter Pierre Berger et de signifier son intérêt à organiser un tournoi selon les règles du CCSQ. Une décision est ensuite prise lors de la réunion annuelle du circuit. Le nouveau salon doit alors payer un montant de $100 avant le début de la saison et un montant de $5 par joueur inscrit au tournoi. Le plus important bien sûr est de trouver un organisateur motivé et prêt à donner un peu de temps pour l’organisation.

 

 

 

0

Le Circuit Provincial lance sa 5e saison !

5ans

Depuis son lancement, le Circuit Provincial connait une progression fulgurante. Après des débuts modestes à l’automne 2014, le Circuit n’a cessé de prendre de l’ampleur et entamera (déjà !),  sa 5e saison le 14 octobre prochain. L’honneur reviendra au salon St-Janvier de Mirabel d’être l’hôte du tout premier tournoi de la saison.

La saison 2018-2019 marque également le moment du renouvellement des salons de quilles membres. Le comité organisateur était fier d’annoncer il y a quelques jours via sa page Facebook que l’objectif de trouver 14 salons membres avait été atteint. Les salons membres qui recevront un tournoi chacun à l’intérieur des deux prochaines saisons sont les suivants :

Au Royaume des quilles
CCL Sherbrooke
Quillorama de Grand Pré
Quillorama Marieville
Salon de quilles 5 Étoiles
Salon de quilles St-Étienne
Salon de quilles Laval 1996
Salon de quilles Laval Québec
Salon de quilles Roussillon
Salon de quilles St-Georges
Salon de quilles St-Grégoire
Salon de quilles St-Janvier
Salon de quilles St-Pascal
Salon de quilles Ste-Thérèse

Il est possible de consulter le calendrier de la saison 2018-2019 en cliquant ici.

Vous pouvez déjà vous inscrire pour le tournoi du 14 octobre dans la section « Inscription »

En 4 saisons, le plateau des 100 000 $ de bourses a été atteint, donc 36 500 $ uniquement lors de la saison 2017-2018. Vous pouvez voir la progression du circuit grâce au tableau ci-dessous.

Comparatif après 4 saisons

Le succès du Circuit Provincial est rendu possible grâce au soutien de nos précieux partenaires, soient : VOYAGE LOUISE DROUIN, BUFFA DISTRIBUTION, ÉTIQUETTES CORSAIR ET GROUPE MASKA, des salons de quilles membres et bien sûr grâce à la participation de tous les quilleurs et quilleuses.

Nous vous invitons encore une fois à être très nombreux lors de nos tournois cette année et si vous aimez nos tournois, merci d’en parler autour de vous et nous aider à atteindre de nouveaux sommets !

Bonne saison !

Frédéric Maltais, au nom du comité organisateur