Les différents types de quilles

Lorsque je parle des quilles avec les gens, je me rends souvent compte que ceux-ci ne connaissent pas réellement les différents types de jeux de quilles qui existent.  Je me suis donc dit qu’il serait intéressant d’écrire un petit article sur le sujet, question de démêler tout ça. Voici donc un tour d’horizon de 5 types de jeux de quilles pratiqués en Amérique du Nord.

5pins

Les grosses quilles (ten-pin bowling)

Pas besoin de présentation pour cette discipline qui rassemble des dizaines de millions de joueurs, dans plus de 90 pays à travers le monde.

Les petites quilles (rubberband duckpins)

Pratiqué uniquement dans la province de Québec (et quelques exceptions dans l’état de Pennsylvanie aux États-Unis), le sport des petites quilles. Il se joue avec 10 quilles plus petites, entourées d’une bande de caoutchouc, ce qui favorise l’impact entre les quilles. Il existe des planteurs avec cordes ou sans cordes (plus rare). Une partie parfaite est de 300 points.

Les cinq quilles (five pin bowling)

Les 5 quilles ont été inventées vers 1909 par un Ontarien, Thomas F. Ryan. Les quilles mesurent environ 75 % de la hauteur d’une grosse quille et sont également entourées d’une bande de caoutchouc. Chaque quille a une valeur particulière et les joueurs ont trois lancers pour faire tomber les quilles, à chaque carreau. Les boules utilisées sont les mêmes qu’aux petites quilles. Aux 5 quilles, une partie parfaite est de 450 points.

Pour en savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Five-pin_bowling

 

Le duckpin bowling

Ce sport est pratiqué aux États-Unis, principalement dans les états du Nord-Est (Connecticut, Rhode Island, Maryland, etc.) Il aurait été inventé à Baltimore au début des années 1900, par deux joueurs de baseball de l’organisation des Orioles.

Ce sport est celui qui ressemble le plus aux petites quilles. Il y a aussi 10 quilles qui ne possèdent toutefois pas de bande de caoutchouc. Les planteurs de duckpin bowling n’ont pas de corde ce qui favorise grandement l’action dans les quilles.

Le pointage est le même qu’aux petites, sauf que si le joueur ne récupère pas la réserve après 2 lancers, il a droit à une troisième boule et les quilles abattues s’ajoutent au pointage comme des quilles bonis. Une partie parfaite est de 300 mais aucune n’a jamais été réalisée depuis l’existence du sport. En 1992, Pete Signore Jr a réussi une partie de 279, la plus haute jamais réalisée et Jeff Pyles a réussi le plus au triplé de 655 en 1978.

Pour en savoir plus :  http://www.duckpins.com/history.htm

 

Le candlepin bowling

On retrouve des allées de Candlepin bowling principalement dans les États du Nord-Est américain (Nouvelle-Angleterre, Maine, Massachussetts, Vermont, etc.) ainsi qu’au Nouveau-Bruinswick. Il y a aussi 10 quilles  qui ressemblent à un tube. Les boules sont un peu plus petites qu’aux petites quilles. Une autre particularité est que les quilles tombées ne sont pas ramassées entre les lancers ce qui rend le jeu encore plus compliqué. Chaque joueur possède 3 boules à chaque carreau. Une partie parfaite est de 300 mais la plus haute partie jamais réalisé est de 245 par Ralph Semb en 1984.

Pour en savoir plus :  http://en.wikipedia.org/wiki/Candlepin_bowling

Publicités

Une réflexion sur “Les différents types de quilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s