Revanche de Nicholas Ethier au Laval 1996

Laval-1996-2017-1ier

Par Stéphanie Bertrand

Pour la 3e édition du tournoi du CCSQ au Laval 1996 le 22 octobre 2017, sur les 48 joueurs présents, on y comptait la présence de 12 femmes, et quelques nouveaux visages faisaient leur apparition dans le circuit. Les anti-fronts étant amovibles depuis la fin de l’été, plusieurs se questionnaient à savoir l’impact exact de leur absence sur les scores. Combien faudrait-il pour gagner ou se qualifier, alors qu’il avait fallu maintenir 229,8 et 241,1 de moyenne pour gagner et 215,8 et 208,3 pour obtenir une bourse les années précédentes?

Toutefois, nous avons pu assister à de forts pointages dès la première partie. En effet, Mathieu Fafard débutait avec 249, suivi de bien près par Norman O’Meara avec 244, et Jean-François Consigny avec 243. Norman se faufilait ensuite en tête avec un 230, seulement 8 quilles devant Mathieu.

Ce dernier reprenait ensuite les devants en ajoutant un 269 pour un triple de 735, et son plus proche poursuivant était Stéphane Giard avec 672. Puis, même s’il rencontrait quelques difficultés sur l’allée 14, Mathieu conservait la tête, mais Jocelyn Ethier le talonnait avec 19 quilles d’écart suite à une partie de 258.

Continuant sur sa lancée, Jocelyn ajoutait 260 à ses parties pour dépasser Mathieu. Puis, malgré une partie ordinaire à la 6e, il maintenait sa première place alors que Norman se rapprochait à nouveau et que Nicholas Ethier se frayait un chemin dans le top 3.

Ô surprise à la 7e partie ! Maxime Ferland mettait les bouchées doubles et s’insérait en tête de liste avec une partie de 256, tout juste 6 quilles devant Nicholas.

Contrairement au meneur du moment, Nicholas a su maintenir la cadence pour conclure son tournoi avec une partie de 235 et être couronné grand vainqueur de la journée avec une moyenne de 217,0. Bien qu’il ait connu un départ lent, il avait confiance en ses capacités pour revenir fort. Son objectif était bien modeste ; Nicholas a avoué qu’il visait une moyenne de 205, compte tenu que l’année précédente, il avait terminé 5e position avec une moyenne de 219,3. Il se dit très heureux de sa performance et d’avoir pu empocher sa première victoire. De plus, c’est une belle revanche sur son frère, Alexandre Ethier, qui avait gagné l’an passé.

Daniel Racicot terminait 2e avec 212,8 de moyenne, suivi de Maxime Ferland et Stéphane Giard avec 1 seule quille les séparant. Puis, c’est Mathieu Fafard qui complète le top 5.

Bien que Nicholas Ethier ait grimpé 20 positions pour s’emparer de la victoire, c’est Ginette Marcil qui a eu la plus belle remontée avec 28 rangs.

Dans l’ensemble, il y a eu 3 parties sous le 100, dont une réalisée par Mario Giard, le propriétaire, qui a tout de même pu se classer, puis 12 de 250 et plus, dont 1 seule au-dessus de 275. Et, sans grande surprise, c’est encore l’allée 7 qui a posé le plus de problèmes aux joueurs.

Petit fait cocasse : pour la 2e année consécutive, Mathieu Fernet récolte un pot et le plus haut simple non classé.

Au niveau du classement cumulatif, Jean-François Consigny mène avec 352 points, suivi de Renald Lussier (348) et Pierre Berger (313).

Un gros merci pour votre participation!

Pour consulter les nouvelles, dates de tournois et statistiques du Circuit CCSQ, veuillez visitez le site : www.ccsq.info 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s